Bienvenue en France !!!

Arnaques des touristes étrangers à Paris

touristes-paris

Je regardais ENVOYE SPECIAL, qui est pour moi la plus grande émission de reportage et d'enquête; et le lundi 04 février 2013, il parlait du tourisme en France et le titre était "bienvenue en France". 

Le reportage commençait par faire l'éloge de Paris, l'une des plus visitée au monde, des beaux sites, de belles architectures, bref ce que paris a de plus chic. En rentrant aux relations avec l’autre, on retrouvait bien des choses qu'on a souvent tendance à reprocher aux pays africains. Les arnaques à la bagues, les pique-pocket, les vols... On a également vu comment la police mène la chasse aux vendeurs d’eau minérale en bouteille. Et on précisait bien que la vente en elle-même est interdite mais pas dangereuse, mais c'est la conservation qui fait problème. Ces eaux sont conservées dans les égouts, les cages électriques, les endroits mal famés avec tout ce que cela comporte. 

Des arnaques au restaurant

On a montré deux japonaises qui appréciaient bien la ville de Paris, mais qui se plaignaient fortement des échanges avec les autres, elles critiquaient les restaurants, les arnaques dont elles faisaient l'objet.
Le plus intéressant c'est les arnaques dans les restaurants et les cafés. Lorsque les serveurs vous repèrent comme touriste (deux journalistes s'étaient déguisés en touristes), ils veulent vous arnaquer. Les deux "touristes" s’assayent dans un café et commande un café simple avec un peu de lait. Le menu marque 7€, on leur ramène un café crème qui lui coûte 14 €. Et ils se plaignent mais n'ont pas gain de cause. Ils changent de café et le même scenario se reproduit. Ils interpellent le serveur, et la réponse est alors cinglante. Il dit que lorsque vous demandez un café simple, lui il comprend plutôt café crème. Même les journalistes étaient sonnés. Et curieusement on lui demande de changer, il dit que ce n'est pas possible. Donc ils sont obligés de payer.
Il ne s'agit pas de comparer les situations mais de rappeler que le comportement des uns ne doit pas paraitre comme ce qu'il faut garder d'un pays que l'on visite