Carnet de voyage: de Kribi à grand Batanga

Voyage d'écotourisme et de solidarité

visite-pygmées

L’arrivée à Kribi se fait principalement par l’entrée ouest, c’est dire venant d’Edéa. Vous ressentez si vous voyagez en simple véhicule la chaleur qui traverse le corps. Dès l’entrée vous pouvez déjà voir l’océan et ses plages qui défilent. Cà et là, les enfants jouent dans l’eau, plus loin les adultes et amoureux se reposent sous l’ombre des cocotiers des espaces publics. La vie est belle. La ville est propre, les routes sont bonnes et la circulation est fluide. Toute cette ambiance appelle au repos et direction, les chutes de la Lobé. Vous êtes accueillis par une bande de badauds inoffensifs qui vous propose toutes les activités. Un bon plat de crevette, une boisson bien fraiche, un tour de pirogue, une ballade en quad, une remontée du fleuve Lobé pour atteindre le campement des pygmées. 

Les chutes de la Lobe, près de Kribi 

Elles sont magnifiques lorsque vous les observez des plages de Batanga. Des cascades d’eau qui viennent s’écraser sur des rochers plus bas en se déversant directement dans l’océan Atlantique, un spectacle unique au monde. Elles font plus de 80m de largeur. Il y a une petite chute et la grande. On peut aussi très bien les observer en pirogue. Pour cela, les jeunes vous proposent un tour en pirogue. Vous portez un gilet et vous voila sur l’océan. Pour atteindre les chutes, il faut y aller à la nage ou contourner à partir de Batanga.  

Les activités à faire à kribi 

chute-lobé-kribi

La dégustation des crevettes.

Le plat le plus consommé et le plus proposé aux visiteurs et touristes est le plat de crevette rouge, avec des frites de plantain et de pomme de terre. Le plat est cuit tout de suite et servi. Vous l’arrosez de bière ou de jus, pendant que les vendeurs d’objets d’art vous proposent leur création ou les ramasseurs de coquilles. Renseignez-vous sur la cuisine camerounaise



Un tour en pirogue 

Entre autres choses à faire c’est un tour en pirogue. Vous embarquez seul ou en groupe sur une pirogue, un jeune s’assoit à l’arrière et vous fait visiter les chutes à distance. Vous traversez sur les côtes de Batanga pour avoir une vue complète et imprenable des chutes. 
plages-kribi

La Natation

Pour les amoureux de l’eau, c’est aussi une occasion pour plonger et se relaxer. L’eau est bonne et douce, elle invite facilement à la nage. Elle résulte en réalité du mélange d’un courant chaud continental et d’un courant froid océanique.  

La marche sur les plages.

Les plages sont longues, belles et propres. Vous marchez pieds nus au chaussés en laissant les vagues venir s’échouer sur vos pieds. Vous profiterez pour observer de près les pirogues, les vieux bateau ayant échoués ou abandonnées, des coquillages, les pêcheurs travaillant le fruit de leur sortie en mer, les nageurs… 

La randonnée en foret.

Si vous êtes un trekkeur, vous pouvez partir en randonné dans la foret. Vous en apprendrez davantage sur les arbres, les plantes, les animaux et les légendes qui peuplent l’esprit des guides. Ils ont tous les types de légendes à raconter durant la marche. Vous rencontrerez par endroits certains groupes qui préfèrent vivre loin de la frénésie de Kribi. 


La rencontre avec les pygmées

Une des activités favorites de visiteurs ou des touristes restent la rencontre d’avec les pygmées. Ce sont des hommes de petites tailles, qui vivent dans les forets du sud et est Cameroun. Ils vivent principalement de chasse de cueillette et de ramassage. Pour y aller il faut remonter le fleuve à bord d’embarcation conduit par des guides locaux. Apres environs 20 minutes à naviguer sur le fleuve Lobé, on suit une piste qui conduit au campement des pygmées. A première vue, ce groupe s’est sédentarisé là. Or leur mode de vie indique qu’ils sont nomades au gré des circonstances malheureuses. Vous échangerez avec eux, danserez aussi. Puis c’est le moment de la remise des présents. Un petit tour du campement, une marche en brousse est aussi prévue dans le programme.  

Ou dormir à Kribi ?

Pour pleinement profiter de tout, il faut passer du temps dans le coin, loin des bruits des moteurs et snacks qui foisonnent à Kribi, il faut se trouver un pied sur place. Vous avez le choix entre unelocation vacance meublé, les hôtels et loger chez l’habitant. Il vous sert de guide local, vous raconte des histoires, fait vos courses et vous tient compagnie.