Le schloss, l’un des plus beaux vestiges allemands

Une bâtisse imposante à Buea

schloss-buea

Majestueusement situé à côté des services du gouverneur à Buea, ce château est la demeure de l’ancien gouverneur du Kamerun de l’époque allemande. Construite pendant plus de 3 ans, cette bâtisse est un élément d’un domaine de près de 2 hectares qui compte aussi deux aires d’atterrissage d’hélicoptère, un château d’eau, une barrière de parpaings entourant tout le domaine, une route goudronnée qui va de l’entrée situé sur l’axe principale à la demeure. L’espace vert intérieur est toujours impeccable et les éléments de la garde présidentielle assurent sa sécurité tous les jours.

Les touristes qui partent pour une
ascension sur le mont Cameroun l’apercevront lors de leur montée. La route de la montagne surplombe cette concession qui reste toujours fermée. Ils peuvent apercevoir les pistes pour hélicoptères, le château d’eau et la route qui serpente le domaine, ainsi qu’une vue imprenable sur le Schloss lui-même. En surplombant le domaine sur le flanc du mont Cameroun, sa couleur blanc-ocre contraste avec son environnement tout en créant dans ce tableau une image saisissante. Son toit habillement peint en rouge bordeaux donne une allure de demeure moderne à cette bâtisse de plus de 110 ans, car construite de 1901 à 1902.

Ce bâtiment jalousement gardé est un trésor inestimable pour le tourisme camerounais, mais dommage, il est très rarement ouvert et depuis le départ des allemands, jamais ouvert au public. Il est devenu la résidence du président de la république lorsqu’il est en visite à Buea. Pourquoi ne pas l’ouvrir au public en retraçant la charge historique de chaque pièce pour en faire une image unique pour les visiteurs. Qu’est ce qu’il serait beau et attractif pour la ville de Buea en particulier et le Cameroun en général de savoir que ce monument est un musée et présenter au public par exemple la chambre du gouverneur, la table ou tel traité a été signé, la chaise occupé par telle autre personne lors de tel évènement.