Que visiter au Cameroun lors d'un voyage ?

Toute l'Afrique dans un pays !

Pour vos prochaines vacances, vous cherchez une destination dépaysante et passionnante, le Cameroun se révèle être une exception pour un séjour sous les tropiques. Idéalement situé en Afrique centrale, le pays porte le nom d’Afrique en miniature, tant il regroupe toutes les diversités et tous les contrastes d’Afrique. Entre randonnées, aventures, immersion culturelle, rencontres humaines et safaris, les visiteurs ont un éventail d’activités pour meubler leur voyage au Cameroun.

cuisine-camerounaise

Escalades et randonnées en montagne et forêt

Tout d’abord, le Mont Cameroun, le plus haut sommet de l’Afrique de l’ouest et deuxième plus haut sommet d’Afrique. Son ascension est une aventure passionnante qui dure un deux, trois ou quatre jours sur cette montagne surnommée le Chars Des Dieux par des explorateurs carthaginois vers le 16ème siècle. Avec un guide et des porteurs, les randonneurs seuls ou en groupe suivent le guide sur l’un des 4 itinéraires dédiés du circuit. Vous profiterez des paysages exceptionnels allant de la forêt au désert en passant par la savane et la steppe. Ceux qui combinent une ascension du Mont Cameroun à un séjour à Limbe partiront de Buea et arriveront 3 ou 4 jours plus tard sur les berges de l’Océan Atlantique à Limbe.
Pour ceux qui prennent la direction de l’ouest, ce sont des randonnées sur les chaines montagneuses de l’Ouest Cameroun. Une région avec un relief de montagne, avec son climat tempéré, ses somptueux palais, et des chefs charismatiques. Les constructions aux toits coniques sont une curiosité insaisissable autant que les riches musées, les cases patrimoniales, les forêts sacrées et le voyage devient passionnant lorsque les touristes décident de manger local.

Des plages et des rencontres humaines sur et près des côtes

Terre par excellence de diversité, un panorama de plus 250 ethnies et cultures s’offre à vous. Les peuples soudano-sahéliens avec leur habitudes alimentaires et vestimentaires sont conformes à certains égards de tous les peuples sahélo-sahéliens dont l’alimentation est riche en graminée et le vestimentaire constitué de boubous et de gandouras. Vous pourrez aussi aller à la rencontre des pygmées des forêts africaines. Tenez, les premiers humanoïdes en Afrique sont bel et bien ces pygmées dont le mode de vie et les structures sociales sont restés préservés, et permettent de comprendre comment l’Afrique fut autrefois peuplée. 

le Cameroun c'est près de 400 km de côtes atlantiques qui vous tend les bras. Avec une eaux reposante et des infines plages de sable blanc à Kribi et gris à Limbe et Bakinguili. Entre farniente et prélassement sous le soleil exotique près de la mer, votre journée peut continuer avec des grillades des produits frais directement sortis de mer.

Des safaris et des visites dans les Parcs pour animaux

Avec plus de 11 parcs nationaux, et dont le plus célèbre en Afrique francophone, le Parc de Waza, le Cameroun est une destination pour tous les amateurs de safari. Vous observerez des lions, des éléphants, des guépards et panthères, des troupeaux d’antilopes, des buffles, des hippopotames, des singes, des girafes, des élans de Derby. Offrez-vous aussi le luxe de suivre les éléphants de foret. On citera aussi des autruches, des chimpanzés, les primates, une variété infinie d’oiseaux et de papillons.
La réserve du Dja est une exception, sa végétation est aussi riche que sa faune. A ses côtés, il faut noter le parc de Korup, un espace forestier qui a miraculeusement survécu à l’époque glaciaire. Agée de plus de 60 millions d’années, c’est l’une des plus vieilles forêts humides du monde. Accompagné d’un guide francophone qui vous explique les grandes lignes des parcs et des réserves, votre voyage au Cameroun aura une sensation particulière. Vous visiterez l’un des 14 parcs repartis sur le territoire. Des parcs en zone de savane, des parcs dans les montagnes, et des parcs dans les forêts. Une rare exception qu’on ne rencontre pas dans tous les pays.

Les festivals culturels et l’art dans sa pleine expansion

touriste-immersion-culturelle

Le Cameroun culturel est beau et magnifique. Avec ses plus de 250 ethnies et cultures, vous avez une richesse culturelle immense à apprécier. Même si on peut regrouper toute cette mosaïque culturelle en 4 grandes aires, il n’en demeure pas moins qu’il y a matière à voir et à apprendre.
L’aire culturelle fang pour les peuples des forêts qui englobe le centre, le sud et l’est.
L’aire culturelle soudano-sahélien, pour les peuples des régions septentrionales dont le nord, l’extrême-nord et l’Adamaoua.
L’aire culturelle Sawa, pour les peuples côtiers ayant un lien ombilical avec la mer, ce sont les régions du sud-ouest et du littoral
L’aire culturelle des grassfields, pour les peuples des montagnes et des chefferies somptueuses. Ce sont le nord-ouest et l’ouest.

Les arts culinaires camerounais

Il est quasiment impossible de repartir du Cameroun sans emporter avec soi un gout d’inachevé par rapport à la gastronomie camerounaise. Il y aura toujours des plats dont on a entendu parler, mais dont on n’a pas eu l’occasion de gouter. Plus de 300 plats aussi différents les uns des autres. Les uns plus épicés que les autres. Si vous êtes au Cameroun, ne vous privez pas de gouter à tous les plats.

Monuments et autres sites touristiques au Cameroun

Au-delà de tous les sites naturels ci-dessus cités, il existe un bon nombre d’autres joyaux construits qui suscitent un grand intérêt touristique. Le monument de Charles Atangana à Yaoundé, le palais des congres, les sites d’écotourisme à Yaoundé, le bois Sainte-Anastasie avec ses cascades du Mfoundi, le parc zoologique de Mvog-Betsi ; Douala, Bafoussam et Garoua, les anciens bâtiments coloniaux à Buea, le palais du gouverneur allemand, la fontaine de Bismarck, le site de l’esclavage de Bimbia près de limbe. Ce site qui présente encore les vestiges de l’esclavage. On peut y voir les chaines, les poteries de cuisine, les hangars pour parquer les esclaves, des maisonnettes des esclavagistes, d’autres bâtisses servant de greniers, bref ce lieu est chargé d’histoire et d’émotions. Toujours à Limbe, on peut apprécier le monument du pasteur Alfred Saker, la première église de la région aussi.